fleche_rouge_droit.gifCours théorique en salle d'Octobre à Mars

   Les jeudis de 18h15 à 19 H15 

     4 quai Turgot à Montluçon  .    

Ouverture de la bibliothèque et permanence des responsables à partir de17H30 

Nous contacter
Visites

 11613 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  11613 visiteurs
  1 visiteur en ligne

  Nombre de membres 16 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

gros.jpg
LE GROSEILLIER A GRAPPES
l’origine de ces arbustes se situerait en Europe et en Afrique du Nord , il faut attendre le 15ieme siècle pour voir apparaitre les premières mentions : groseilliers à grappes  dans les ouvrages de botanique
CARASTÉRISTIQUES

Hauteur d’environ 1m 50 . Il forme un buisson caduc peu exigeant, pourvu de tiges inermes (sans épines ) qui deviennent rouge violacé avec l’âge. Rameaux porteurs de feuilles simples , alternes ,glabres par-dessus plus ou moins duveteuses en dessous ,longues de 5 à 10cm à 3 ou 5 lobes , elles dégagent un léger parfum lorsqu’on les froisse , le feuillage apparait en Avril , en même temps que les inflorescences qui ne s’épanouissent qu’un peu plus tard 
Fécondées les fleurs donnent naissance à de petites baies réunies en grappes pendantes
EXIGENCES CLIMATIQUE

 Rustique. une exposition plein sud est à éviter ,sensible aux gelées printanières ilest souhaitable de mettre des variétés à floraison tardives : GLOIRE DES SABLONS -     ROVADA -LONDON MARKET- GROSEILLE RAISINA il a besoin  de 4 à 5 semaines en dessous de + 4 °C pour assurer une bonne  fructification. le groseillier n’aime pas les sols herbus (au moins 3 binages par an) il préfère un sol un peu frais et peu calcaire à dominance argilo-siliceuse, un sol assez profond et légèrement acide lui convient bien
FUMURE

le groseillierest très gourmand en nourriture   un  Griffage superficiel à l’automne est nescéssaire avec : Pour 1 touffe soit environ 2m2 et tous les 2 ans (en alternance) 

-80 à 120 g de sulfate de potasse

-120 à 160 g de scories de déphosphoration (ou 140 g de 6-15-30)

En mars -avril 60 g à 80 g de nitrate de chaux et de la magnésie sous forme de sulfate

QUELQUES VARIETEES
-  VERSAILLAISE rouge et blanche ,ancienne variété qualité très bonne deuxième quinzaine de juillet
- JUNIFER (s adapte à tous les climat , maturité première quinzaine de juillet)
- ROSE DE HOLLANDE.
- CERISE ROUGE à bois très gros (fruit de table).
- REINE VICTORIA (à fruits tardifs).
- JUNKHEER VAN TETS pour régions à hiver froid, très productive , qualité très bonne , première quinzaine de juillet
- ROVADA (tardif)
- GLOIRE DES SABLONS (tardive, résistante aux maladies).
LE GROSEILLIER A MAQUEREAU:

cultivé dans le nord de l’Europe depuis le 16ième siècle, il est issu du croisement de 2 espèces ,originaires L’une d’Afrique du nord , l’autre  d’Europe Exposition : plein soleil dans le Nord de la France , mi ombre dans le midi .il redoute les fortes chaleurs et la sécheresse .il apprécie les climats frais (Nord et régions montagneuses)silico-argileux frais ,meuble mais consistant et fertile, pas trop calcaire ni trop sec ,d’un Ph voisin de la neutralité (7)
Plantation : De Novembre à Mars après avoir enrichi les trous de plantation avec du fumier déshydraté et du compost , bien arroser (10 litres) par pied                

Distances : de 1m50 à 2m en tous sens
Multiplication: le marcottage par couchage ou en butte , le bouturage, le greffage (tige)
Utilisation : peu utilisé en France , fruits de table en Angleterre ,cuit, en tarte et pâtés
Valeur nutritive  : 44Kcal/100g . Fruits peu sucrés , riche en vitamines A,B,C  en calcium , en fer, potassium et phosphore. Possède  des vertus diurétiques et digestives 
LE CASSISSIER

Un peu d’histoire Originaire des marécages  de l’Asie centrale, de la Sibérie et du Tibet, Au 12ème siècle premier témoignage des bienfaits thérapeutiques de la feuille de cassis . Ce n’est que vers le milieu du 18ème siècle sous l’impulsion de l’abbé Bailly de Monteran qui vantait ses mérites comme d’ une panacée .Caractéristiques : Haut de 1à 1m50, le cassissier est un buisson dense à enracinement traçant et superficiel à feuilles caduques vertes ,qui dégagent un parfum caractéristique lorsqu’on les froisse , grâce aux glandes qu’elles portent et qui contiennent une huile essentielle aux propriétés médicinales . Utilisées en infusion ou en extrait ,contre les rhumatismes , la goutte et comme sudorifique Cultivé dans les environs de Dijon il en devient en 1841  l’emblème de la ville grâce à la liqueur mise au point par Mr Lagoutte 
DISTANCES DE PLANTATION :

-de 1m20 à 1m50 entre les pieds et de  1m50 à 2m entre les lignes , Souvent en culture intercalaire et en sol propre

FERTILISATION

très gourmand en nourriture. A la plantation ,apport  d’une fumure organique bien décomposée .Par la suite, à l’automne griffage superficiel avec pour une touffe environ 2m²: tous les 2ans (en alternance) 80 à120 g de potasse ,120 à160 g de scorie de déphosphoration (ou 140g de6-15-30 ) en mars –avril 60 à 80 g de nitrate de chaux et de la magnésie sous forme de sulfate . Un engrais spécial petits fruits est utile , dans les sols pauvres 
L’Entretien du sol :  n’aime pas les sols herbus . Binage , sarclage ,désherbage , sont utiles tout au long de la période de végétation
L’Arrosage  : s’il craint l’excès d’eau , le cassissier souffre toutefois de la sécheresse, paillez pour conserver un sol frais
Récolte : Entre Juin et Aout  suivant les variétés ,  coupez les grappes avant que les grains  ne tombent
le framboisier :Sous arbrisseau , indigène en Europe depuis fort longtemps , il y a 3000 ans sous sa forme sauvage, on le considérait comme une plante médicinale . Poussant en lisière des forêts, il devrait son nom à une contraction des mots « fraise des bois » il faut attendre le Moyen Age pour qu’apparaissent les premières cultures 
CARACTÉRISTIQUES

Le framboisier arbrisseau buissonnant ,formant une touffe de près de 2m de hauteur pourvue d’un rhizome vivace qui émet de nombreux drageons parfois à plusieurs mètre du pied mère . La touffe est composée de rameaux souples, sarmenteux , pourvus de petits aiguillons plutôt inoffensifs . Les feuilles ,caduques longues de 10 à 20 cm sont formées de 3 à 7 folioles tomenteuses et vertes, plus grisâtre sur le revers
 SITUATION CLIMATIQUE 

le framboisier résiste bien au froid sa floraison tardive lui évitant les gelées printanières .pour que ces fruits soit mûres et parfumés , il lui faut un soleil léger ou une situation mi - ombre , bien aérée 
 SOL 

S’accommode de tous les sols même à tendance calcaire (pas plus de 5% de calcaire actif) mais pas de pH >7,3.- Si 6,5>pH<7,3  apporter de la tourbe-Binages très superficiels en cours de végétation et en hiver pour enfouir les engrais et autres matières fertilisantes.- N'aime pas l'herbe                                                                               FUMURE
Plante épuisante pour le sol.A l'automne, par are :Fumier très décomposé 400 Kg (en poudre : 15 à 20 Kg) Scories : 7 à 10 Kg Sylvinite (chlorure de potassium) : 7 Kg Magnésie   Au printemps, par are, à l'occasion d'un binage :Nitrate de soude : 5 à 6 Kg
 les arbres fruits


Date de création : 30/04/2018 . 12:30
Catégorie : Présentation -
Page lue 404 fois