fleche_rouge_droit.gifCours théorique en salle d'Octobre à Mars

   Les jeudis de 18h15 à 19 H15 

     4 quai Turgot à Montluçon  .    

Ouverture de la bibliothèque et permanence des responsables à partir de17H30 

Nous contacter
Visites

 13572 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  13572 visiteurs
  1 visiteur en ligne

  Nombre de membres 16 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

les conseils du mois

FAGOT.jpg

Pour le rafraîchissement  des arbres fruitiers de plein vent, il n'est pas nécessaire, systématiquement, de créer un "puits de lumière" au centre de l'arbre. Un élagage trop sévère du centre risque d'entraîner un départ exagéré de bourgeons à bois. 

Il est prudent de couper la branche à sa base pour éviter la constitution de "moignons".

Utiliser des outils propres, bien aiguisés.

Quelques règles pour bien planter un arbre

Pour ne pas compromettre le bon développement de l'arbre les premières années ,des précautions sont à prendre

Définissez votre projet ,réalisez un plan ( alignement d'arbres ,isolé , espalier ,contre espalier ,  haie fruitière ou d'ornement ….. )

Respectez les distances de plantation entre les arbres et avec le voisinage, choisissez des porte-greffes et des  formes adaptées à la surface disponible et au projet envisagé (petite forme sur porte-greffe nanisant )

pour des arbres palissés ,porte-greffes plus vigoureux pour des hautes- tiges  ) 

Une bonne préparation de votre sol sera indispensable ,effectuez un défoncement de votre terrain , une analyse de sol pour apporter les amendements  nécessaires à la bonne croissance de vos sujets ph entre 6,5 et 7,5

Retirez la couche herbeuse , faites un trou assez vaste et profond 100x100x80 pour bien installer le système racinaire , apportez une fumure de fond et recouvrez de terre végétale et formez une butte pour bien asseoir les racines

Pour les sujets à racines nues plantation  de novembre à mars , choisissez des arbres en bonne santé ,  sans maladie , avec une bonne densité de chevelus et une ramure bien équilibrée ,parez les racines et effectuez un bon pralinage cela favorisera la reprise

les arbres en conteneurs  peuvent se planter toute l'année,  ils nécessiteront un dépotage et un éclatement de la motte qui sera préalablement trempée de longues minutes dans un récipient d'eau

Vous installez votre arbre sur la butte , ,recouvrez de terre végétal en faisant glisser la terre entre les racines ,installez votre tuteur face aux vents dominants  , vous tassez bien et arrosez copieusement

  Formez la ramure à la plantation pour les arbres à noyaux , suivant la forme choisie ,les arbres à pépins eux  serons rabattus à 25 30 cm    et attendrons la saison suivante pour commencer la formation des charpentières

   Ces méthodes de plantation s'appliqueront si vous le souhaitez à tous vos arbres qu'ils soient fruitiers ou d'ornements .

PURINS DE PLANTES ET DECOCTIONS:

Purin de consoude:

consoude.jpg1 - Couper 1 kg de consoude pour 10 litres d'eau (feuilles, tiges, sommités fleuries).Pensez à mettre des gants car la plante est rugueuse au toucher.

2 - Hacher à la cisaille.

3 - Mettre dans un grand seau et remplir avec l'eau nécessaire. Bien remuer pour faciliter l'imprégnation.

4 - Stocker le seau à mi-ombre, recouvrir, et, agiter tous les jours. Les premières bulles apparaissent dès le deuxième jour. Dès qu'il n'y a plus de bulle (5 à 8 jours), c'est prêt!

5 - Filtrer et utiliser rapidement, ou, stocker dans un bidon à l'ombre. Le filtrat sera éliminé au compost.

Usage:

Riche en potasse,  phosphore et calcium, c'est un excellent stimulant pour renforcer les jeunes plants, en pulvérisation du feuillage à 5%.

En arrosage au sol sur les légumes fruits (tomates, aubergines...) diluée à 20% tous les 15 jours.

Excellente, également, pour fortifier les rosiers, les petits fruits et les fruitiers, la consoude pour réparer les plantes après les agressions, météo, gel, branches malmenées par le vent, la grêle.. à raison de 3 pulvérisations (dilution à 10%)  à dix ou douze jours d'intervalle.

Le savon noir:


Le savon noir est fabriqué à partir de potasse et d'un corps gras de type huils végétale comme l'huile d'olive, de lin ou de maïs.
Le savon noir se trouve sous forme de pâte molle et brune ou sous forme liquide, dilué avec de l'eau.
C'est du savon noir liquide dont on se sert généralement au jardin, car son utilisation est plus simple. 
Il s'achète dans les magasins bio ainsi qu'en grandes surfaces ou jardineries.

Attention : la recette du savon noir de ménage et celle du savon noir utilisé en cosmétique ne sont pas forcément les mêmes.
Les savons noir de ménage (multi-usages) peuvent contenir davantage de potasse afin d'améliorer le pouvoir dégraissant
(irritant ou desséchant pour la peau), voire même certains additifs chimiques.

Le savon noir liquide est utilisé pour lutter contre les pucerons, les cochenilles, les araignées rouges,
les aleurodes, les psylles et autres thrips. 
C'est un insecticide de contact ; il tue les larves et nettoie le miellat qui englue les feuilles.

pucerons-rosier_2019.JPGLa recette de l'insecticide à base de savon noir est simple à réaliser : 
5 cuillères à soupe de savon liquide diluées dans 1 litre d'eau tiède (dilution à 5 %) ; 
une fois la préparation refroidie, pulvérisez-la sur les plantes atteintes, en prenant soin de ne pas oublier l'envers des feuilles. 
À renouveler 1 à 2 fois si nécessaire, pour être totalement débarrassé des indésirables. 
Et s'il vous reste un fond d'eau savonneuse dans le pulvérisateur après le traitement, 
vous pouvez le verser sur une fourmilière gênante, effet garanti !

Comme il est de mise pour la plupart des traitements, ne pulvérisez pas la solution à base de savon noir en pleine journée, 
sous le soleil (ni sous la pluie !) ; procédez le matin de bonne heure ou patientez jusqu'à la fin de journée, 
lorsque les températures sont en dessous de 20°C.


Date de création : 19/11/2018 . 12:17
Catégorie : -
Page lue 121 fois